Entretien avec Romain Saillant

Romain Saillant joueur U18 à l'US Gouvieux, mais également jeune arbitre de district a bien voulu répondre à nos questions. Retrouvez ci-dessous le texte de cet entretien.

US Gouvieux : Romain, peux-tu te présenter afin que chacun te connaisse un peu mieux .

 Romain Saillant : J’ai 16 ans, Je suis au collège en classe de 3ème je passerai le Brevet des Collèges à la fin de l’année

USG : Quels sont tes goûts en matière de musique et de cinéma ?

Romain : J’aime la musique techno et les films d’action et d’aventure

USG : Quels sont tes hobbies ?

Romain : Le football occupe une grande part de mon temps libre en qualité de joueur d’une part et d’arbitre d’autre part. Pour le reste, comme tous les jeunes j’aime jouer à la console, en particulier les jeux de guerre

USG : Depuis combien de temps es-tu à l’US Gouvieux ?

Romain : J’ai commencé à jouer en U15 à Gouvieux et j’y suis maintenant depuis 3 ans

USG : Après une période probatoire d’arbitre stagiaire, tu viens d’obtenir tes insignes d’arbitre officiel. Qu’est-ce qui t’a conduit à endosser le maillot d’arbitre ?

Romain : Cette envie m’est venue en première année d’U15 à Villers sous St Leu. Je m’interrogeais depuis quelque temps sur la possibilité de devenir arbitre. Lors d’un match j’ai rencontré un arbitre avec qui j’ai parlé de ce rôle et de ce qu’il convenait de faire pour le devenir. C’est lui qui m’a expliqué quelles étaient les qualités de cette fonction et ce qu’elle pouvait apporter. Je me suis mis plusieurs fois à la place de celui-ci et me suis alors rendu compte que ce rôle me convenait.

USG :   Selon toi, quelles qualités l’arbitrage permet-il de développer ?

Romain : La nécessité de prendre des responsabilités, de prendre des décisions alors que nous avons des adultes en face, oblige à développer notre maturité, notre confiance en nous. Ce rôle nous oblige à gérer des situations parfois conflictuelles, ce que nous ne ferions pas forcément dans la vie de tous les jours. Déclarer un terrain impraticable, par exemple, est de la seule responsabilité de l’arbitre qui doit veiller à l’intégrité des joueurs, même contre l’avis de ces derniers ou de leurs dirigeants.

USG : Que t’apporte personnellement l’arbitrage ?

Romain : Outre le développement de la maîtrise de soi, ma situation d’arbitre me permet de voir le football sous un jour différent. Par ailleurs, de façon plus terre à terre, cela me permet aussi d’améliorer mon argent de poche.

USG : Parce qu’un bon arbitre doit toujours être près de l’action, sur le terrain c’est celui qui court le plus. T’astreins-tu à un entraînement particulier sur ce point ?

Romain : Effectivement, sur le terrain, c’est l’arbitre qui parcours le plus de kilomètres. Toutefois, je participe assidument aux entraînements réservés aux U18 qui comportent déjà de nombreux exercices physiques. Ajoutés aux matches du week-end cela constitue, pour le moment, un entraînement suffisant pour l’arbitrage.

USG : Joueur U 18, ton rôle d’arbitre influe-t-il sur ton comportement lors des matches de ton équipe ?

Romain : Bien sûr, alors qu’autrefois je serais venu discuter avec l’arbitre sur une faute qu’il a cru voir et qu’il a sifflé, aujourd’hui je me mets à sa place et ne proteste pas.

USG : Ce rôle te conduit-il à expliquer certaines décisions à tes partenaires ?

Romain : Effectivement j’essaie de partager mon expérience avec mes coéquipiers à chaque fois que c’est possible, afin d’éviter qu’une situation ne dégénère et qu’ils ne soient sanctionnés inutilement. Je le fais aussi lorsque je participe à un match en qualité d’arbitre assistant bénévole pour l’US Gouvieux.

USG : En qualité d’arbitre tu en rencontres d’autres lors des moments de formation. Tu les retrouves ensuite lorsqu’ils viennent arbitrer les matches auxquels tu participes en qualité de joueur. Expliques-nous comment se passent les contacts à ce moment là.

Romain : Cette situation ne s’est pas encore produite pour le moment, même si j’en croise lorsqu’ils viennent arbitrer d’autres matches. Les rapports sont toujours excellents et cordiaux.  

USG : Que pourrais-tu dire aux jeunes du club afin de les inciter à suivre ton exemple ?

Romain : C’est une expérience super à vivre. Ce rôle permet de voir d’autres clubs et de croiser d’autres personnes que l’on ne verrait pas forcément. L’arbitrage oblige à prendre sur soi afin de développer des qualités qui seront utiles dans la vie d’adulte qui nous attend. Enfin c’est une façon de se faire quelque argent personnellement gagné.

Toutefois, il est important que les parents soient impliqués. Sans eux, il est impossible de se rendre aux matches où l’on est désigné. Pour ma part j’ai la chance d’avoir ma Maman qui me suit partout et me soutient. Grâce à elle je peux exercer cette fonction.

USG : Voilà un bel hommage !  Comment vois-tu ton avenir sportif ? Envisages-tu une carrière d’arbitre de haut niveau ?

Romain : Pour le moment je vais réaliser les 15 matches qui m’attendent cette saison. Pour la saison prochaine, je vais tenter de gravir les échelons en commençant par celui de jeune arbitre de ligue, et puis on verra ce que l’avenir me réservera.

Quand on fait quelque chose, c’est toujours pour essayer d’être meilleur. Donc, sans espérer atteindre la ligue 1, je n’exclue pas de  postuler pour une carrière d’arbitre de bon niveau. Je sais cependant que ce rôle demande de gros efforts, tant en terme de qualités physiques et mentales  que de formation.

Merci Romain d’avoir pris quelques instants pour répondre à nos questions et puisqu’on est encore dans la période des vœux, nous te souhaitons le meilleur pour ta carrière future

 

Consultez également l'article:

Jeune arbitre

OPERATION MINIBUS

Nous avons sollicité votre aide afin de permettre à l'US Gouvieux d'acquérir un véhicule 9 places pour transporter les joueurs. Nous remercions vivement tous les généreux donateurs qui ont bien voulu répondre à cet appel. Vous trouverez ci-dessous où nous en sommes de cette opération.

Cible: 4 500,00 €

Total des dons: 1 700,00 €

Bien sûr vous avez toujours la possibilité de nous apporter votre aide afin d'atteindre le but fixé.

Aucun événement

1500 JONGLES AVEC UN BALLON

Lors du stage de Printemps, organisé par l'US Gouvieux, Tristan, jeune joueur U13 a réalisé une série de 1500 jongles. Plus d'un quart d'heure à maîtriser son ballon. Retrouvez la vidéo de cet exploit en cliquant sur le lien suivant. 

http://www.youtube.com/watch?v=6Zcm31KAcGc