L'ARBITRE

 

Qui est-il cet homme en noir (même si aujourd'hui la couleur est de mise) qui, tel un merle, siffle au milieu du terrain ?

Contrairement à ce que certains pensent, il n'est l'adversaire (j'allais dire l'ennemi) ni de l'une ni de l'autre équipe.

C'est, au même titre que les adversaires du jour un sportif. Il suffit de se rappeler que c'est celui qui court le plus sur le terrain. Le défenseur qui envoie d'un grand coup de savate le ballon dans le camp adverse à tout son temps pour se replacer. Il en va de même pour l'attaquant qui voit la balle dégagée par ce même défenseur.

Mais l'arbitre lui doit être le plus prêt possible de l'action. Le voici donc qui remonte le terrain à grandes enjambées. Pas de chance, la défense adverse dégage également son camp de la même manière, et voilà notre arbitre qui repart dans l'autre partie du terrain. Quand je vous dis que c'est un sportif....

Il a pour rôle de vérifier que les règles du jeu sont respectées. Est-il utile de rappeler que sans arbitre, il n'y a pas de compétition possible.

Pensez-vous sincèrement que l'on puisse laisser les joueurs faire eux-mêmes l'arbitrage ?

A ce propos, combien d'entre vous peuvent se targuer de connaître, peu ou prou, les règles du sport que vous pratiquez ? Combien d'entre vous pourrait remplir honorablement cette fonction tant décriée ?

Le directeur de jeu est par ailleurs investi d'une mission qui vous concerne tous, puisqu'il doit veiller à la protection de l'intégrité physique des joueurs. Je sais bien qu'en football, une blessure est toujours possible, la présence de l'arbitre n'y change rien. Mais qu'en serait-il sans lui? Combien d'acteurs d'un match le termineraient ?

Cependant, peut-on oublier que cet arbitre n'est en fait, comme signalé en préambule, qu'un homme. Comme tous les hommes, qu'ils soient joueurs de football, de basket, de tennis, dirigeants ou arbitres, nous pouvons nous tromper. Doit-on pour autant se ruer sur le fautif pour le pendre ?

Un attaquant qui, par maladresse, frappe à côté du but vide de gardien, un gardien qui fait une faute de main se transformant en but, sont-ils moins coupables que l'arbitre qui siffle une faute qu'il croit avoir vue ? Quant bien même cette faute se situerait-elle dans la surface de réparation ?

Et que dire d'un joueur qui empêche un but en arrêtant la balle de la main ou pire blesse un adversaire lors d'un tacle irrégulier ?

Ils sont pourtant rarement l'objet de la même vindicte que l'homme en noir et c'est heureux.

Gardez présent à l'esprit que l'arbitre n'a que quelques secondes pour se décider en son âme et conscience. Mais sa décision une fois prise doit être sans appel. Dans le cas contraire, pourrait-il encore diriger le match ? Est-il concevable de voir l'arbitre consulter les joueurs de chaque équipe pour arrêter une décision ? Certes non !!

Et si tel ou tel jour, l'arbitrage vous semble défavorable, souvenez-vous qu'il n'en est pas toujours ainsi. Un autre jour, c'est vous qui bénéficierez d'un coup-franc litigieux, d'un pénalty non sifflé contre vous  ou sifflé en votre faveur.

La loi des grands nombres est ainsi faite et il convient de faire un bilan sur une saison et non sur un match.

La meilleure façon de tourner la situation en votre faveur c'est de traiter l'arbitre avec respect et sportivité. Au risque de me répéter, je rappellerai que ce n'est qu'un homme. Et comme tel, la tendance est toujours de favoriser ceux qui vous montrent de la courtoisie.

Pour finir, je ne saurais trop vous inviter à vous essayer à l'arbitrage en arbitrant par exemple les matches de jeunes le Samedi.

C'est un exercice difficile certes, mais au combien enrichissant pour vous et les jeunes.

Et puis c'est une excellente façon de connaître ce dont on parle souvent, et quelquefois à tort par manque de connaissance.

 

Outre la difficulté de cette fonction, peut-être découvrirez-vous que telle ou telle décision qui sur le moment vous avait semblée injuste était en réalité justifiée par l'esprit du jeu.

 

Vous pouvez également consulter les articles suivants: (cliquer sur le lien)

Jeune arbitre

Les arbitres du club

OPERATION MINIBUS

Nous avons sollicité votre aide afin de permettre à l'US Gouvieux d'acquérir un véhicule 9 places pour transporter les joueurs. Nous remercions vivement tous les généreux donateurs qui ont bien voulu répondre à cet appel. Vous trouverez ci-dessous où nous en sommes de cette opération.

Cible: 4 500,00 €

Total des dons: 1 700,00 €

Bien sûr vous avez toujours la possibilité de nous apporter votre aide afin d'atteindre le but fixé.

Aucun événement

1500 JONGLES AVEC UN BALLON

Lors du stage de Printemps, organisé par l'US Gouvieux, Tristan, jeune joueur U13 a réalisé une série de 1500 jongles. Plus d'un quart d'heure à maîtriser son ballon. Retrouvez la vidéo de cet exploit en cliquant sur le lien suivant. 

http://www.youtube.com/watch?v=6Zcm31KAcGc